AMICALE DES 20°R.A, 33°R.A, ARTILLEURS POITEVINSPage d'accueil
Le mot du Président

PrésentationInfos brèvesActivités passéesLe mot du PrésidentNos AdhérentsComment adhérer?Les statutsLe C.A.







Le Lieutenant-Colonel Joseph DUPEYRON
Président de l'Amicale







Chers Camarades,



Comme vous le savez sans doute, Poitiers et le Poitou ont un riche passé militaire tout spécialement voué à l'artillerie. En effet, de nombreux régiments, certains particulièrement éphémères, d'autres très prestigieux et remontant jusqu'aux origines de l'artillerie, ont stationnés en Poitou. Les 20ème et 33ème R.A, tinrent garnison à Poitiers à partir de 1872 pour le premier et 1873 pour le second. L'école militaire d'artillerie y fut même installée au quartier Aboville de 1922 à 1940.


Une amicale régimentaire du 20ème R.A.D, 20ème R.A.N.A, et 220ème R.A, a été créée en 1946. Très vite, ses membres ont eu la volonté de la transformer en amicale régionale, capable de fédérer les nombreuses amicales régimentaires poitevines, ce fut chose faite en 1972. Mais l'amicale n'a pris sa dénomination actuelle qu'en 1988.


Aujourd'hui, après la dissolution du 20ème R.A, l'amicale s'est engagée à perpétuer le souvenir de l'artillerie, en créant une salle du souvenir de l'artillerie à Poitiers, dans les locaux de la Délégation Militaire Départementale de la Vienne au quartier Aboville.


Par ailleurs, outre ses actions en faveur de ses membres dans le besoin, elle permet à chacun de garder le contact avec l'armée en général et l'arme en particulier. Elle organise également des activités de cohésion et de tradition : célébration de la Sainte Barbe, sorties touristiques, réunions amicales, notamment à l'occasion de son assemblée générale.


Nos effectifs sont maintenant stabilisés, à un niveau qui fait envie à beaucoup d’associations. Chaque année, nos nouveaux adhérents, d’active, retraités ou de réserve, issus de toutes les formations de notre arme, mais affectés ou retirés en Poitou, équilibrent les pertes provoquées par les décès, l’âge ou la maladie…


J'espère que ses objectifs sauront vous séduire et ses activités vous tenter, pour participer à nos rencontres toujours placées sous le signe des retrouvailles, de la bonne humeur et de la franche camaraderie. C'est avec un immense plaisir que nous vous accueillons.


"Et, par Sainte Barbe, vive la bombarde"












"Mise à jour effectuée le 18 novembre 2017"